العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Maroc: démantèlement d'une cellule terroriste féminine liée à Daech

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a démantelé, lundi, une cellule terroriste composée de 10 femmes liées à l'organisation terroriste "Etat islamique".

Les 10 suspectes, qui auraient prêté allégeance au groupe l'État islamique, s'activaient dans les villes de Kenitra, Tan Tan, Sidi Slimane, Salé, Tanger, Oulad Teima, Zagora et Sidi Taibi, et ont essayé de se procurer des produits chimiques susceptibles d'être utilisés dans la fabrication d’explosifs, précise le ministère de l'Intérieur. Elles avaient pour but de commettre des attentats suicide contre des installations vitales au Maroc.

Les mises en cause coordonnaient avec des éléments de l'unité ''Opérations extérieures'' de Daech actifs sur la scène syro-irakienne, ainsi qu’avec des éléments liés à cette organisation qui s’activent dans d'autres pays. Les prévenues seront déférées devant la justice une fois l’enquête achevée, conclut le communiqué du ministère de l'Intérieur.

Ecoutez les explications de Hassane Saoudi, expert en sécurité, directeur de Securi Consulting et chercheur associé à Institut Royal des Etudes Stratégiques:  00:00:50

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا