العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Mali : une cinquantaine de morts dans un attentat visant des ex-rebelles

DR : REUTERS

Un attentat suicide visant des ex-rebelles de groupes armés signataires de l'accord de paix au Mali a fait près de 50 morts mercredi à Gao, au nord du pays. L'attaque a été revendiquée par un groupe lié à Al-Qaïda.

"Le bilan provisoire est de 47 morts, dont 5 kamikazes, et plusieurs dizaines de blessés", a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

"Un véhicule piégé a pénétré dans le camp, écrasant ceux qui se trouvaient sur son chemin, avant d'exploser au moment où 600 hommes se rassemblaient", a annoncé Radhia Achouri, une porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

Le groupe extrémiste Al Mourabitoune, lié à Al Qaïda, a revendiqué mercredi la responsabilité de l'attaque, rapporte l'agence mauritanienne de presse Alakhbar. L'organisation, dirigée par l'extrémiste algérien Mokhtar Belmokhtar, est à l'origine de plusieurs opérations terroristes visant des cibles militaires et civiles au Mali et dans certains pays d'Afrique de l'Ouest.

A la suite de cet attentat, le plus meurtrier commis au Mali depuis des années, le président Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé un deuil national de trois jours.

A Bamako, la correspondante de Medi1, Christelle Pire :  00:01:01

إضافة تعليق

انظر أيضا