العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Lockerbie: la Grande-Bretagne a contribué à la libération de Megrahi (presse)

Lockerbie: la Grande-Bretagne a contribué à la libération de Megrahi (presse)

Un ministre travailliste britannique a indiqué à la libye les démarches adéquates à prendre pour libérer Abdelbaset al-Megrahi, le Libyen condamné à la prison à vie pour l'attentat de Lockerbie en 1988, rapporte lundi le quotidien britannique, The Telegraph....

Abdelbaset al-Megrahi avait été libéré pour des raisons humanitaires, en août 2009, de sa prison en Ecosse, après que des médecins lui aient diagnostiqué un cancer de la prostate qui ne lui aurait laissé que trois mois à vivre.
The Telegraph, citant des dépêches diplomatiques américaines publiées par WikiLeaks, indique que Bill Rammell, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères du gouvernement travailliste, au pouvoir à l'époque, avait écrit à son homologue libyen pour lui dire comme procéder à la libération d'Abdelbaset al-Megrahi en faisant valoir des raisons humanitaires.
L'alliance des conservateurs et libéraux-démocrates britanniques succéda au gouvernement travailliste en mai 2010 et son nouveau Premier ministre David Cameron promit de divulguer les documents internes concernant cette affaire.
Un communiqué du Foreign Office diffusé lundi déclare: "le gouvernement sans ambiguïté indique que la libération de Megrahi était une erreur et la décision de le libérer pour des raisons humanitaires a été seulement prise par le gouvernement écossais".
Abdelbaset al-Megrahi avait été condamné en 2001 pour l'attentat contre un avion de la Pan Am au-dessus de Lockerbie (Ecosse), qui avait fait 270 morts.
Il avait été libérée par l'Ecosse le 20 août 2009, suscitant une vive
polémique, en particulier aux Etats-Unis, d'où sont originaires la majorité des victimes.

إضافة تعليق

انظر أيضا