العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Libye: Saïf Kadhafi exprime son ambition présidentielle

Libye: Saïf Kadhafi exprime son ambition présidentielle

DR

Le second fils de l'ancien guide libyen, Saïf al-Islam Kadhafi, va lancer sa campagne pour briguer la présidence libyenne lors d'élections qui se tiendront plus tard cette année, rapportent des médias locaux qui citent une déclaration de son avocat faite mardi. 

Saïf qui était détenu par une milice en Libye jusqu'à sa libération l'année dernière, se joindra à la course pour être le prochain président de ce pays déchiré par les conflits depuis la chute de Mouammar Khadafi en 2011.   Le fils du dirigeant libyen déchu, qui serait en Libye depuis sa libération, apparaîtra dans quelques jours à la télévision pour présenter son ambition présidentielle devant les électeurs, selon son avocat.

Le manifeste politique de Saïf tournerait autour d'un appel de clairon pour des réformes administratives, la réconciliation nationale et la construction d'un état moderne.   L'homme de 45 ans, qui n'a jamais fait partie de l'administration de son défunt père, a reçu un mandat d'arrêt de la part de la Cour pénale internationale sur son rôle présumé dans la persécution sanglante des opposants politiques.  

Il était considéré par beaucoup comme un successeur potentiel de son père, Mouammar Kadhafi, une théorie qu'il avait tentée de réfuter.  Alors que la Libye était encore en proie à une guerre civile meurtrière peu après la mort de son père, Saïf a été capturé dans le sud du pays par des miliciens originaires de Zintan.  Il fut condamné à mort quatre ans plus tard par un tribunal de Tripoli lors d'un procès par contumace.   Il a été libéré en juin 2017 et continue de vivre en Libye dans une localité tenue secrète.   

Depuis le renversement de son père lors d'un soulèvement armé en 2011, la Libye a été prise dans une lutte pour le contrôle par deux gouvernements rivaux basés à Tripoli et à Benghazi.  Une élection financée par l'ONU devrait avoir lieu vers la fin de 2018.  Confirmant tenue, l'ONU a déclaré que la présidentielle est souhaitée les Libyens eu égard au nombre de Libyens inscrits sur les listes électorales.  
 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا