العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Libye : vers une solution négociée ?

Libye : vers une solution négociée ?

Alors que la situation sur le terrain semble s'enliser et que l'offensive militaire des insurgés sur Tripoli se fait attendre, les contacts se multiplient, en coulisse, pour aboutir à une solution négociée....

Selon le quotidien britannique « The Independent», le conseil national de transition (CNT) serait prêt à engager des pourparlers avec le colonel Kadhafi sans la condition préalable de son exil. La proposition du CNT exigerait que le dirigeant libyen démissionne de son poste. Ensuite, il aurait le choix entre quitter le pays ou rester en Libye. Dans ce dernier cas, il serait placé sous supervision internationale.
Cette offre, poursuit le journal, aurait été officiellement présentée au régime via l'ONU. Aucune réponse n’aurait été reçue. Un responsable du gouvernement libyen aurait jugé la proposition "vague, quoique intéressante."
De son côté, le journal russe KOMMERSANT indique que le Colonel Kadhafi serait prêt à renoncer au pouvoir en échange de garanties de sécurité. Autre condition posé par le leader libyen : que son fils SAIF Al Islam puisse participer aux élections.
Une information démentie ce mardi par le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim
Quant au chef de la diplomatie britannique, William Hague, il estime que le Colonel Kadhafi ne doit être associé à aucun processus de négociations.
Les contacts semblent donc s’intensifier en coulisse, signe - sans doute - des limites d’une solution militaire. Des contacts tous azimuts, notamment des médiations internationales avec l’Union Africaine et la Russie.
Le régime libyen confirme d’ailleurs poursuivre des discussions avec le CNT dans plusieurs capitales européennes. Le régime affirmant qu’il s’agit, avant tout, d’éviter aux libyens l’effusion de sang et la guerre civile.

إضافة تعليق

انظر أيضا