العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Les "super éruptions" volcaniques plus fréquentes qu'on ne le pensait (étude)

Les "super éruptions" volcaniques plus fréquentes qu

DR

Les "super éruptions" volcaniques, pouvant menacer notre civilisation en rejetant des milliards de tonnes de cendres dans l'air, sont susceptibles de se produire plus fréquemment qu'on ne le pensait, affirme une étude basée sur des données statistiques.

Une équipe de l'université d'Oxford a calculé que le laps de temps estimé entre deux "super éruptions" serait en moyenne d'environ 17.000 ans. "C'est substantiellement plus court que les estimations précédentes", souligne cette étude parue mercredi dans la revue Earth and Planetary Science Letters. Cela "indique que les volcans représentent pour notre civilisation humaine un risque plus grand qu'on ne le pensait", ajoute le texte.    

Les précédentes estimations de fréquence de ces cataclysmes réalisées en 2004, considéraient que les super éruptions se produisaient en moyenne tous les 45.000 à 714.000 ans, indique Jonathan Rougier, professeur de sciences statistiques à l'Université d'Oxford et principal auteur de l'étude.    

"Nous avons réévalué cet intervalle que nous situons désormais entre 5.000 et 48.000 ans, la fréquence la plus probable étant de 17.000 ans", ajoute-t-il.     Les super éruptions sont donc "beaucoup plus fréquentes qu'on ne le pensait précédemment tout en restant très rares", déclare ce chercheur à l'AFP.  

إضافة تعليق

انظر أيضا