العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le Roi Felipe VI : aucune voie ne doit conduire à la rupture de la cohabitation en Espagne

Le Roi Felipe VI : aucune voie ne doit conduire à la rupture de la cohabitation en Espagne

Le Roi Felipe VI d’Espagne a affirmé, mercredi à Madrid, qu’"aucune voie empruntée en démocratie ne peut ni doit conduire à la rupture de la cohabitation, au mépris des droits démocratiques de tous les Espagnoles ou au déni des valeurs essentielles de l’Europe à laquelle nous appartenons".

Dans un discours au Congrès des députés lors d’une cérémonie à l’occasion du 40 ème anniversaire des premières élections démocratiques en Espagne après la dictature, le Roi Felipe VI a relevé qu’aucune voie ne doit mener non plus à la division des Espagnols ou à la rupture de l’esprit de fraternité qui les unit. Le souverain espagnol, qui faisant allusion au défi sécessionniste en Catalogne, a relevé que "l’unité nationale espagnole assume avec fierté et cohérence la diversité territoriale" du pays, ajoutant que "la diversité est présente dans notre histoire et définit notre identité nationale".   Le chef de l’Etat espagnol a, en outre, insisté sur la nécessité du respect de la loi, en tant que meilleure garantie d’une cohabitation "qui était tant désirée par tous des années durant".   "En dehors de la loi, on ne peut trouver que l’arbitraire, l’insécurité et (…) la négation de la liberté", a dit le Roi Felipe VI.   Evoquant les premières élections générales organisées en 1977 après la fin de la dictature, le souverain espagnol a souligné quelle ont marqué le début de la construction d’un "grand projet politique pour l’Espagne de l’avenir" qui est l'oeuvre de tous les Espagnols.

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا