العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le régime libyen perd le contrôle et appelle à la délation

Le régime libyen perd le contrôle et appelle à la délation

Le régime libyen est-il en train de perdre la bataille ? Alors que tout l’Est du pays lui échappe désormais, le gouvernement en est ce matin à appeler à la délation. ...

Il promet même de récompenser tout renseignement concernant les meneurs du mouvement de protestation. Des meneurs qui auraient « corrompu la jeunesse, avec de l’argent, du matériel ou des pilules hallucinogènes ». C’est en tout cas ce qu’affirme le comité du peuple, un des organes du régime. Organe qui appelle également les protestataires à rendre leurs armes, en échange de quoi ils seront exemptés de poursuites.
Mouammar Khadafi et ses désormais rares soutiens semblent donc toujours croire à un possible renversement de situation, alors qu’après seulement neuf jours de révolte, tout l’Est du pays leur échappe. Tout comme les villes côtières ou encore Ajdabiya, à l’Ouest.
Les combats ont même gagné la capitale, Tripoli, où malgré les nombreuses défections, des membres des forces loyales au colonel continuent de faire barrage. Le dirigeant l’avait promis, il reste donc déterminé à écraser la révolte.
Plusieurs manifestants auraient encore été tués hier, à coups mitrailleuses, et tirs de roquettes, à Misratah, troisième ville du pays, située à l’est de la capitale.
En tout, la répression aurait fait au moins 640 morts, d’après la Fédération internationale des droits de l’homme. Un médecin français en a, lui, compté jusqu’à 2000, rien qu’à Benghazi. Et pour échapper aux massacres, une partie de la population a décidé de fuir. Selon l’ONU, ils sont des milliers à gagner les frontières

إضافة تعليق

انظر أيضا