العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le Premier ministre libanais se rendra mercredi en Arabie Saoudite

Le Premier ministre libanais se rendra mercredi en Arabie Saoudite

DR

Le Premier ministre libanais Saad Hariri se rendra mercredi en Arabie saoudite, pour la première fois depuis la crise déclenchée par l'annonce dans le royaume de sa démission sur laquelle il est ensuite revenu, a indiqué mardi une source gouvernementale.

   "La visite de M. Hariri en Arabie saoudite commence mercredi", a déclaré  la source gouvernementale sans autres précisions.

   L'annonce de cette visite intervient au lendemain d'une rencontre à  Beyrouth de M. Hariri avec l'émissaire saoudien Nizar al-Aloula qui lui a  remis une invitation à se rendre en Arabie saoudite, selon le bureau du  dirigeant libanais.    

 M. Aloula a également rencontré Michel Aoun qui lui a fait part de la  volonté du Liban d'"entretenir les meilleures relations" avec le royaume  saoudien.

 Le 4 novembre 2017 à la surprise générale, M. Hariri, qui détient  également la nationalité saoudienne, a annoncé depuis Ryad sa démission. 

 Cette annonce choc ainsi que le séjour prolongé de M. Hariri en Arabie  saoudite ont donné lieu à des spéculations sur sa liberté de mouvement, le  président libanais Michel Aoun allant jusqu'à accuser Ryad de le retenir en  "otage".

   M. Hariri est rentré au Liban trois semaines plus tard, et a annoncé  ensuite qu'il revenait sur sa démission.

  Selon les observateurs, l'affaire Hariri a été une conséquence directe du  bras de fer régional --du Yémen à la Syrie-- entre Ryad et Téhéran.

  Pour rappel, des élections législatives, lesquelles sont souvent  influencées par le jeu des puissances régionales, sont prévues le 6 mai au  Liban. Ces élections sont  les premières depuis 2009.

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا