العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le numéro trois du Vatican inculpé pour crimes sexuels clame son innocence

Le numéro trois du Vatican inculpé pour crimes sexuels clame son innocence

Le numéro trois du Vatican, le cardinal George Pell, inculpé jeudi en Australie pour abus sexuels, a clamé son innocence avant d'annoncer son intention de rentrer en Australie pour se défendre, avec le soutien du Saint-Siège.

"Je suis innocent, ces accusations sont fausses", a martelé l'argentier du Saint-Siège dans une courte déclaration lue jeudi matin devant la presse au Vatican. "L'idée même d'abus sexuel m'est odieuse", a-t-il déclaré, en dénonçant une entreprise "sans relâche de démolition de (son) image" durant l'enquête. "J'ai toujours été complétement cohérent et clair dans mon rejet total de ces allégations", a insisté le cardinal.

 "J'ai hâte d'avoir enfin l'occasion d'aller devant un tribunal", a dit George Pell, en annonçant prendre un congé provisoire du Vatican. Il a consulté ses avocats et son médecin pour fixer la date de son retour en Australie, où il a été convoqué par le tribunal de première instance de Melbourne (sud-est) le 18 juillet.  

Le cardinal Pell avait été entendu trois fois dans ce cadre et a reconnu devant la commission d'enquête avoir "failli" dans sa gestion des prêtres pédophiles dans l'Etat de Victoria dans les années 1970. L'ecclésiastique avait été ordonné prêtre en 1966 à Rome, avant de revenir en Australie en 1971 où il avait gravi les échelons de la hiérarchie catholique.    Nommé archevêque de Melbourne en 1996, puis de Sydney en 2001, il avait été accusé en 2002 d'abus sexuels pour des faits présumés très anciens mais avait été innocenté par la suite. Il avait été choisi en 2014 par le pape François pour mettre davantage de transparence dans les finances du Vatican.

إضافة تعليق

انظر أيضا