العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le Maroc prend la présidence du réseau ANIMA Investment Network

Le Maroc prend la présidence du réseau ANIMA Investment Network

DR

En marge du forum Méditerranée du futur, organisé les 12 et 13 novembre à Marseille, le Maroc a pris la présidence du réseau international de développement économique de la Méditerranée ANIMA Investment Network.

Le forum a offert l’occasion de tenir un conseil d’administration extraordinaire lors duquel a eu lieu la passation de présidence entre Khalil Laabidi (Tunisie) et Abdelkader Betari, directeur du pôle coopération internationale et promotion économique de l’Agence de l’Oriental, indique un communiqué de l’Agence.

Avec le nouveau président marocain élu en juin dernier, affirme le communiqué de l’agence de l’Oriental, ANIMA Investment Network ouvre un nouveau chapitre en proposant une nouvelle stratégie et ambitionne de renforcer le positionnement de la Méditerranée en tant que région pilote pour le développement durable et inclusif au cœur de la zone (Europe – Moyen-Orient – Afrique), ainsi que de porter une attention particulière au développement des territoires.

A ce propos, plusieurs nouveaux services seront lancés, notamment une offre de formation certifiante à destination des cadres des agences d’investissement et de développement économique (The Economic Development Master Classes), un programme de jumelage et d’assistance entre pairs pour ces agences et une offre de conseil et d’assistance à destination des entreprises et des institutions du développement économique.

Le réseau ANIMA, ajoute la même source, entend en effet agir sur l’efficacité des politiques publiques et des institutions qui les portent, sur l’accompagnement des entreprises qui génèrent un impact positif dans les pays, et plus largement sur l’attractivité de la Méditerranée en tant que région où le dynamisme entrepreneurial fait émerger des innovations inspirantes qui contribuent aux enjeux de développement durable auxquels le monde fait face.

L’agence de l’Oriental rappelle que ANIMA, a géré et continuera à le faire, plusieurs projets à fort impact sur les flux d’affaires et d’investissement vers les pays de la Méditerranée, et sur le renforcement des capacités des acteurs du développement économique de ces pays, une contribution qui a été saluée à plusieurs reprises lors des évaluations conduites par l’Union Européenne.  Il s’agit de projets tels que EUROMED Invest pour l’internationalisation des entreprises et la promotion des Investissements directs étrangers, MedGeneration pour la promotion des investissements de la diaspora, LACTIMED EDILE dans le domaine de l’impact et du développement inclusif et  Euromed@Change dans le domaine du développement de l’innovation.   

Parallèlement, le réseau a lancé ANIMA Projets, un service mutualisé d’ingénierie et de montage de projets de coopération qui assiste ses membres dans l’identification d’opportunités, le développement et la gestion de projets financés par les bailleurs internationaux.

Cet accompagnement, selon le communiqué, connait toujours un franc succès et contribue à fidéliser les membres autour du réseau (80 membres dans 20 pays en 2018).

ANIMA est aussi porteur de deux initiatives de coopération pour le développement économique en Méditerranée à savoir THE NEXT SOCIETY pour la promotion des écosystèmes d’innovation en Méditerranée. Porté par une communauté ouverte d'acteurs économiques et sociaux (agences publiques, entreprises, start-ups, ONG...) d'Europe et des pays méditerranéens, il vise à renforcer les écosystèmes d'innovation et développer la création de valeur ainsi que des solutions entrepreneuriales concrètes dans 7 pays de la région : Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Palestine, Jordanie et Liban. L’autre initiative est DiafrikInvest qui consiste à connecter les talents de la diaspora à des entrepreneurs et des opportunités d’investissement.

 DiafrikInvest a pour ambition d’accélérer et d’accompagner la mobilisation des hauts talents, des entrepreneurs et des investisseurs de la diaspora pour dynamiser les relations d’affaires entre l’Europe, le Maroc, la Tunisie et le Sénégal et contribuer ainsi au développement économique.   En plus de l’Agence de l’Oriental qui présidera ANIMA à partir de 2019, le réseau ANIMAcompte plusieurs membres au Maroc:l’Agence Marocaine de Développement de des Investissements et des Exportations AMDIE (membre fondateur en 2006), L’Agence pour la Promotion et le Développement du Nord (APDN), la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique  (SMIT) et plusieurs CRI : l’Oriental- Oujda, Guelmim-Oued Noun, Souss-Massa-Draa, Fés-Meknes, Marrakech-Safi.   Fondé en France en 2006, le réseau ANIMA réunit 80 membres présents dans 18 pays de la zone euro-méditerranéenne et fédère les agences gouvernementales et régionales de promotion de l’investissement et de développement économique, des fédérations d’entrepreneurs, des pôles d’innovation, des investisseurs internationaux et des instituts de recherche. 

 L'objectif d'ANIMA est de contribuer à une amélioration continue du climat des affaires et de l’investissement et à un développement économique durable et partagé en Méditerranée.    

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا