العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le Maroc obtient la présidence du Conseil Scientifique de la Convention de l’UNESCO sur le Patrimoine Culturel Subaquatique

Le Maroc obtient la présidence du Conseil Scientifique de la Convention de l’UNESCO sur le Patrimoine Culturel Subaquatique

Suite à son élection, il y a deux jours, au Conseil Consultatif Scientifique et Technique de la Convention de l’UNESCO sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique de 2001, le Maroc obtient également la Présidence dudit Conseil.

L’Ambassadeur du Maroc auprès de l’UNESCO, Mme Zohour Alaoui, a indiqué "qu’à la veille de la Conférence sur les Océans qui se tiendra à New York, la semaine prochaine, cette consécration est un doublé fantastique car, non seulement, notre pays a été élu pour la première fois au sein de ce Conseil important de l’UNESCO mais également, parce qu’il a réussi à obtenir dans la foulée la Présidence dudit Conseil".  "Cette Présidence nouvelle revêt une double signification. La première est, comme je l’ai évoqué lors de l’élection du Maroc avant-hier, qu’il s’agit d’une reconnaissance supplémentaire par l’UNESCO et la Communauté internationale de la Vision Royale d’édifier une stratégie inclusive, cohérente et volontariste de la protection de l’environnement à travers toutes ses composantes au Maroc. La deuxième est que notre pays possède un vivier de fonctionnaires et d’experts dûment reconnus sur la place internationale, cette fois ci, en la personne de M. Azzeddine Karra, expert national du patrimoine subaquatique et directeur régional de la Culture à Marrakech", a-t-elle souligné.

Il est à rappeler que le Conseil Consultatif Scientifique et Technique de la Convention de l’UNESCO sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique de 2001 a pour mission de fournir des conseils à la Conférence des Etats parties dans les domaines techniques liés à la mise en œuvre de la Convention de 2001 et d’évaluer le respect des Règles de la Convention dans toutes les activités visant la protection du patrimoine culturel subaquatique. Il contribue également à fournir des capacités, à élaborer des plans d'action nationaux et à orienter les Etats parties dans le processus de la mise en œuvre de cette Convention. 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا