العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le Maroc, l'un des pays "les plus pointilleux" en matière de lutte contre le terrorisme et de réactivité face aux défis sécuritaires

Le Maroc, l

DR

Le Maroc est l'un des pays "les plus pointilleux" en matière de lutte contre le terrorisme, de connaissance du phénomène et de réactivité face aux défis sécuritaires dans la région sahélo-sahélienne, a souligné, mercredi à Rabat, Serge Daniel, journaliste franco-béninois et spécialiste des questions de terrorisme en Afrique.

"Le Maroc, de par son expertise, son savoir-faire et son positionnement stratégique constitue aujourd'hui l’acteur clé pour la résolution du problème sahélo-sahélien qui s’avère asymétrique", a souligné, M. Daniel, dans une déclaration à la MAP, en marge d’une table ronde, organisée sous le thème "Sahel: recul ou extension du phénomène terroriste ?", dans le cadre de la 2ème conférence annuelle sur la paix et la sécurité en Afrique.

"Le terrorisme est en extension permanente dans la région du Sahel qui compte un peu plus d’un millier de terroristes",a-t- prévenu, mettant en exergue l'apport du Maroc dans la formation militaire dispensée aux cadres militaires maliens. M. Daniel a considéré que la menace persiste dans la zone sahélienne, une région fragmentée nécessitant davantage de concertation au niveau des efforts internationaux et régionaux.
Pour sa part, l’Ambassadeur envoyé spécial de la France pour le Sahel, Jean-Marc Châtaigner, a qualifié de "déterminant" le rôle du Royaume du Maroc et de la République française dans la résolution de cette équation sécuritaire dans le Sahel, faisant remarquer que la lutte contre le terrorisme violent est une guerre globale qui concerne tous les pays.

"Plusieurs problèmes d’instabilité interne existent dans la bande sahélienne ainsi que d'autres facteurs externes doivent être résolus dans le cadre de résolutions qui couvrent à la fois les aspects diplomatiques, politiques, les dimensions sécuritaires, outre la réponse militaire face à cette menace", a de même relevé M. Châtaigner.
Vaste zone géopolitique qui s'étend sur plus de 3 millions de kilomètres carrés, le Sahel est un des théâtres majeurs des groupes terroristes.

Depuis l'invasion en 2012 de la partie nord du Mali par les groupes terroristes liés au groupe autoproclamé "Al Qaida", suivie en janvier 2013 par une intervention militaire internationale menée par la France, la région est au centre des préoccupations internationales, ont indiqué les intervenants. Plusieurs questions ont été débattues lors de cette table ronde à savoir "les groupes jihadistes actuellement actifs dans le Sahel: leurs objectifs, moyens d'action et évolution" et "les solutions actuellement en cours pour faire face à ces groupes".

Lors de cette rencontre, plusieurs spécialistes ont fait un état des lieux sur la menace terroriste au Sahel, analysé les réponses jusqu'ici apportées sur le terrain et engagé une réflexion sur les solutions face aux risques d'expansion éventuelle de ces groupes dans la région.

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا