العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le Liban considère que Hariri est détenu en Arabie saoudite

Le Liban considère que Hariri est détenu en Arabie saoudite

DR

Le Liban considère que Saad Hariri, qui a annoncé à la surprise générale sa démission du poste de Premier ministre, est virtuellement en état d'arrestation en Arabie saoudite, dit-on de source gouvernementale autorisée à Beyrouth.

Dans ce contexte, le Liban va entreprendre des démarches auprès de certains pays afin d'amener les autorités de Ryad à le relâcher, ajoute-t-on de même source.   Saad Hariri a annoncé sa démission samedi dernier dans une allocution télévisée enregistrée à Ryad. Disant craindre pour sa vie, il a accusé l'Iran et le Hezbollah chiite de semer la discorde dans la région.  

Sa démission a été perçue comme un élément de la lutte engagée depuis plusieurs années entre la monarchie wahhabite et la République islamique d'Iran, entre sunnites et chiites, en Irak, en Syrie ou encore au Yémen.   L'Arabie saoudite comme l'entourage de Saad Hariri ont démenti qu'il soit assigné à résidence mais Saad Hariri n'a publié lui-même aucun communiqué.  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا