العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le gouvernement espagnol veillera à ce que le nouveau parlement catalan ne puisse transgresser la loi (porte-parole)

Le gouvernement espagnol veillera à ce que le nouveau parlement catalan ne puisse transgresser la loi (porte-parole)

Le gouvernement espagnol fera en sorte d'empêcher le nouveau parlement catalan de prendre toute décision à même de transgresser la loi, a affirmé vendredi à Madrid le porte-parole de l’exécutif central, Íñigo Méndez de Vigo.

Ce que veulent les Catalans et ce que dicte le bon sens est de renouer avec la normalité, qui est déjà palpable dans les rues de Catalogne après l’application de l’article 155 de la Constitution et qui doit maintenant être restaurée sur le terrain politique, a-t-il estimé. 
Le ministre a également assuré que l’article 155 de la Constitution "est toujours en vigueur et le restera" et "ceux qui transgressent la loi savent qu’ils devront en répondre devant les tribunaux", a-t-il ajouté, qualifiant d’"immorale" la posture de Puigdemont qui s’est enfui en Belgique et veut récupérer la présidence de la région sans retourner en Espagne. 
La réponse du gouvernement à toute tentative d’agir politiquement en dehors de la loi sera "ferme et sans aucune hésitation", a insisté Méndez de Vigo, notant que "persister sur cette voie n’est pas la solution, mais au contraire une mauvaise idée". 
Faisant l’objet d’un mandat d'arrêt en Espagne dans le cadre d’une procédure judiciaire pour "sédition" en rapport avec la déclaration illégale d’indépendance de la Catalogne, Carles Puigdemont se trouve actuellement à Bruxelles et veut, avec le soutien de ses alliés indépendantistes, majoritaires au parlement régional, être investi président de la région même en étant à l’étranger.

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا