العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le gouvernement espagnol revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour 2018 et 2019

Le gouvernement espagnol revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour 2018 et 2019

Le gouvernement espagnol a abaissé lundi ses prévisions de croissance du PIB, qui devrait s'établir à 2,6pc en 2018 et à 2,3pc en 2019.

Le nouveau cadrage macroéconomique du projet de la loi de finances 2019, qui a été approuvé ce lundi par le Conseil des ministres réuni en session extraordinaire, révèle une légère révision à la baisse des prévisions de croissance pour 2018 et 2019, après avoir effectué un ajustement budgétaire lié à une éventuelle contraction de la demande extérieure. 
 Le taux de chômage est maintenu inchangé par rapport aux prévisions précédentes du gouvernement, à 15,5pc cette année et à 13,8pc en 2019. 
Au terme de cette réunion, la ministre de l'Economie, Nadia Calvino, a précisé que le projet de la loi de finances 2019 repose sur des prévisions "prudentes", qui se situent à la limite inférieure de la fourchette des prévisions nationales et internationales. 
Ce projet de budget de l'Etat pour 2019, qui est le fruit d'un accord signé récemment entre le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, et le secrétaire général de Podemos, Pablo Iglesias, a été envoyé ce jour même à Bruxelles pour qu'il soit évalué par la commission européenne. 
 
Le projet de la Loi de Finances 2019, en vertu de cet accord, prévoit, entre autres, une augmentation de 735 à 900 euros du Salaire minimum interprofessionnel de croissance, une réglementation des jeux et paris en ligne, un rehaussement du budget alloué au plan étatique de logement avec une plus grande protection des locataires, une égalisation progressive de la durée du congé de paternité avec celui de maternité, et une hausse des aides aux personnes dépendantes. 
La recherche d’un compromis autour du projet de la Loi de Finances 2019 que l’exécutif compte présenter en novembre prochain est l’un des défis majeurs que le gouvernement socialiste est appelé à relever depuis son arrivée au pourvoir en juin dernier. 

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا