العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le fils aîné de Trump dit ne pas craindre d'être envoyé en prison

Le fils aîné de Trump dit ne pas craindre d

DR

Le fils aîné du président américain, Donald Trump Junior, affirme ne pas craindre d'être envoyé en prison à cause de l'enquête sur les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne Trump, dans un entretien diffusé mardi sur ABC.

Il assure également que le président américain a, depuis la publication d'une tribune anonyme dévastatrice signée d'un "haut responsable" de son gouvernement, réduit le cercle des collaborateurs en lesquels il a confiance à la Maison Blanche à "un groupe beaucoup plus restreint que ce que j'aimerais".  

Donald Trump Junior, 40 ans, intéresse le procureur spécial Robert Mueller, chargé d'enquêter sur les soupçons de collusion entre l'équipe de la campagne présidentielle de Donald Trump et la Russie, à cause de sa rencontre avec une avocate russe en juin 2016 à la Trump Tower à New York.    

Accompagné notamment du gendre du milliardaire, Jared Kushner, Donald Trump Junior avait discuté avec Natalia Veselnitskaya car il pensait que, mandatée par le gouvernement russe, elle pourrait leur fournir des informations compromettantes sur la candidate démocrate Hillary Clinton.  

 Les Trump affirment que cette rencontre n'a rien donné, l'avocate étant en fait venue parler de l'épineux sujet des adoptions entre la Russie et les Etats-Unis.  "Avez-vous peur d'être envoyé en prison?", demande sans détour la journaliste d'ABC à Donald Jr.    

"Non, car je sais ce que j'ai fait et rien de tout cela ne m'inquiète", répond-il d'un ton assuré. "Ca ne veut pas dire qu'il ne vont pas tenter d'en sortir quelque chose, on a vu qu'ils l'ont fait avec tout le reste, mais, encore une fois, je ne suis pas" inquiet.  

D'autre part, il a des mots durs envers l'auteur de la tribune anonyme publiée la semaine dernière par le New York Times, une missive "dégoûtante", certainement l'oeuvre d'une "personne de très bas rang" dans l'administration.     Ce "haut responsable" du gouvernement Trump y affirmait qu'un groupe oeuvrait depuis l'intérieur de la Maison Blanche pour contourner les ordres du président et ainsi protéger le pays de ses décisions impétueuses.    

Le président américain est-il depuis sa publication encore plus isolé dans son Bureau ovale? "Il y a des gens là-bas en qui il peut avoir confiance. C'est un groupe beaucoup plus restreint que ce que j'aimerais", répond Donald Trump Junior.    

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا