العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

La Tunisie fait preuve de résilience selon le FMI

DR

Selon un communiqué rendu public mardi 7 février, l'économie tunisienne continue de faire preuve de résilience malgré une conjoncture nationale et internationale difficile.

Lors d’une visite des services du FMI destiné à examiner les perspectives économiques et les politiques que les autorités entendent mener dans le cadre du programme de réformes économiques appuyé par un accord quadriennal au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) approuvé en mai 2016, Björn Rother, Chef de mission du FMI pour la Tunisie a déclaré que le taux de croissance devrait rebondir à 2,5 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, impulsé par le regain de confiance suscité par la réussite de la conférence Tunisia 2020 en novembre dernier et par l’adoption de textes de loi essentiels liés au secteur privé. 

Quant à la dette publique, elle continue à s'alourdir et a dépassé 60% du PIB l'année dernière. Selon le rapport du FMI, " la masse salariale de la fonction publique en pourcentage du PIB est parmi les plus élevées au monde et le déficit des transactions courantes reste considérable".   

"L’équipe du FMI et les autorités conviennent que des actions urgentes sont nécessaires pour protéger la santé des finances publiques, accroître l’investissement public et accélérer les progrès des réformes structurelles qui ont été retardés", pouvait-on lire dans le communiqué. 

En mai dernier, le Fond monétaire internationale a accordé à la Tunisie un programme de prêts d'une valeur de 2,9 milliards de dollars sur quatre ans afin d'appuyer les réformes économiques et financières du pays. 

À Tunis, la correspondance de Mohammed Haddad:  00:01:13

 

 

 

 

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا