العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

La maire de Barcelone appelle à renoncer à une déclaration d'indépendance

La maire de Barcelone appelle à renoncer à une déclaration d

La maire de Barcelone Ada Colau a appelé lundi les dirigeants séparatistes de Catalogne à renoncer à une déclaration unilatérale d'indépendance, évoquant une situation d'incertitude "mauvaise pour tout le monde".

"Avant de trouver la solution définitive, ce qu'on peut faire, c'est instaurer un dialogue stable, et pour cela, il faut renoncer à la déclaration unilatérale une fois pour toutes (...) et de l'autre côté, il faut mettre fin aux mesures de mise sous tutelle que le gouvernement central a déjà prises en Catalogne", a déclaré Ada Colau à la chaîne La Sexta.  
La déclaration d'Ada Colau intervient alors que le gouvernement espagnol menace de suspendre tout ou partie de l'autonomie de la Catalogne si le président régional Carles Puigdemont ne renonce pas à mener la région vers l'indépendance.  
Bien que ce sujet divise les Catalans, les séparatistes estiment qu'ils sont en droit de déclarer l'indépendance après avoir remporté un référendum d'autodétermination interdit avec 90,18pc de "oui", et un taux de participation de 43pc.  
Lundi, M. Puigdemont a laissé entendre dans un courrier adressé à Mariano Rajoy qu'il était disposé à dialoguer pendant deux mois du mandat découlant de ce référendum, qui devrait selon lui mener le parlement catalan à "déclarer l'indépendance".  
Mais le gouvernement central a émis une fin de non-recevoir, exigeant qu'il exprime clairement ses intentions et revienne à la légalité jeudi au plus tard.  
Dans le cas contraire, il pourrait déclencher une procédure qui conduira à la suspension de l'autonomie de la région, totale ou partielle.  
"L'escalade de tension de ces derniers temps s'est vue dans la tension sociale (...) mais il y a aussi la question économique, car évidemment ici beaucoup de choses sont en jeu", a déclaré Ada Colau maire d'une ville de 1,6 million d'habitants qui vit en partie du tourisme, en baisse depuis le début de la crise.  
Des dizaines d'entreprises ont aussi déplacé leur siège social hors de Catalogne.  
"Il y a une immense majorité de la population (...) qui veut maintenant qu'on dialogue et qu'on en finisse avec cette situation d'incertitude mauvaise pour tout le monde", a insisté la maire de gauche.  
"Personne ne doit le vivre comme une défaite, ou croire qu'il a trop cédé face à l'autre", a-t-elle dit. "Les dirigeants qui seront capables de faire cela, je crois qu'ils seront primés, félicités et reconnus par l'ensemble des citoyens."  

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا