العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

La loi sur le référendum indépendantiste en Catalogne inscrite à l’ordre du jour du parlement régional

La loi sur le référendum indépendantiste en Catalogne inscrite à l’ordre du jour du parlement régional

La loi portant organisation du référendum indépendantiste que le gouvernement de la région de la Catalogne (nord-est) compte organiser le 1er octobre a été inscrite mercredi parmi les points à l’ordre jour du parlement catalan pour qu’elle soit votée par l'assemblée.

Les partis séparatistes, majoritaires à l’assemblée régionale catalane, ont approuvé avec 72 voix pour de modifier l’ordre du jour initial pour y introduire l'examen de ce texte, alors que 60 députés de l'opposition ont voté contre. 
Réagissant à cette décision, la vice présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria, a qualifié de "spectacle ridicule" la situation vécue au parlement catalan, affirmant qu’il s’agit d’une initiative imposée par la force et contraire à la démocratie et non pas d’un débat politique. 
Dans une déclaration télévisée au palais de la Moncloa, De Santamaria a relevé qu’il s’agit aussi d’une action contraire aux droits parlementaires, aux droits des Catalans et aux compétences des fonctionnaires. 
"En voulant imposer à tout prix une décision contraire à la Constitution, les promoteurs du référendum indépendantiste –en Catalogne- se rapprochent plus des régimes dictatoriaux et autoritaires", a-t-elle assuré. 
Le président du gouvernement catalan, Carles Puigdemont, avait annoncé dernièrement qu’une loi dite de transition sera adoptée par le parlement catalan en perspective de l’organisation du référendum indépendantiste prévu le 1er octobre. 
Selon Madrid, cette loi "viole l’ordre juridique de l’Etat, la Constitution et même le statut" de la région de la Catalogne.

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا