العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

La DGAPR œuvre pour humaniser les prisons et les conditions de détention

La DGAPR œuvre pour humaniser les prisons et les conditions de détention

DR

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a indiqué, mardi à Rabat, que la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) œuvre à humaniser les prisons et les conditions de détention.

 Répondant à une question orale à la Chambre des Conseillers, M. El Khalfi a affirmé que la DGAPR déploie des efforts colossaux à ce niveau, notamment l’amélioration des conditions de détention, à travers l’ouverture de 11 établissements pénitentiaires, ce qui a permis de réduire le taux de surpopulation dans les prisons de 45 pc en 2012 à 38 pc.   Un projet de construction de cinq autres établissements pénitentiaires verra le jour l’année prochaine, a-t-il assuré.    S’agissant de l'alimentation et des soins, le ministre a fait savoir que les repas apportés par les familles aux détenus (Koffa) ont été interdits, ajoutant qu’un système de restauration a été mis en place au niveau des prisons.  

 Concernant les soins de santé, M. El Khalfi a souligné que deux conventions relatives aux soins et au traitement du cancer, l'amélioration d’accès aux services de santé au profit des prisonniers et l’organisation des campagnes médicales ont été signées, ajoutant que des efforts ont été fournis en matière du soutien psychique et social et d’appui aux programmes de mise à niveau et de la réinsertion 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا