العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

La Cour suprême du Kenya annule le résultat de l'élection présidentielle

La Cour suprême du Kenya a invalidé, pour "irrégularités", le résultat de l'élection présidentielle du 8 août, qui avait donné le sortant Uhuru Kenyatta vainqueur, et ordonné la tenue d'un nouveau scrutin dans les deux mois.

"A la question de savoir si les illégalités et irrégularités ont affecté l'intégrité de l'élection, la Cour est d'avis que c'est le cas", a déclaré le président de la Cour, David Maraga.  
 L'élection présidentielle "n'a pas été conduite en accord avec la Constitution" et le résultat est donc "invalide et nul", a-t-il ajouté, en ordonnant à la Commission électorale (IEBC) d'organiser un nouveau scrutin dans un délai de 60 jours, conformément à la Constitution.  
C'est la première fois en Afrique qu'un tribunal suprême annule le résultat d'une élection présidentielle, selon l'opposition kényane.

Ecoutez Thierry Vircoulon, chercheur associé à l'Ifri et spécialiste de l'Afrique:  00:01:01

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا