العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

L'Union européenne souhaiterait une "ligne de protection" dans les eaux libyennes

DR

Selon une proposition confidentielle soumise par la présidence maltaise de l'Union aux États membres, l'UE pourrait soutenir la création d'une "ligne de protection" dans les eaux territoriales libyennes pour décourager les départs de migrants vers l'Europe.

Les traversées de la Méditerranée par les migrants ont atteint en 2016 un niveau record et les Européens tentent de se prémunir face à un nouvel afflux massif au printemps. 90% de ces départs s'effectuent depuis la Libye. D'après des sources diplomatiques, l'opération navale anti-passeurs Sophia, lancée en 2015 en Méditerranée par l'UE, a permis "de sauver des vies, mais a aussi pu constituer un "facteur d'attraction" pour les migrants, tablant sur un sauvetage en mer par les navires européens et sur l'impossibilité d'être refoulés". 

"En l'absence d'une telle possibilité, l'objectif opérationnel de l'UE dans le court terme pourrait être la création d'une +ligne de protection+ beaucoup plus proche des ports d'origine" selon un document proposé par Malte aux pays de l'Union européenne. 

Écoutez les précisions de François Gemenne spécialiste des flux migratoires, chercheur à l’université de Liège et à Sciences-Po Paris:  00:00:42

 

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا