العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

L'héritier de Samsung dément toutes les accusations de corruption

L

L'héritier du groupe Samsung a démenti toutes les accusations pesant sur lui dans un scandale de corruption, ont affirmé ses avocats jeudi lors d'une audience préliminaire.

Lee Jae-Yong  n'était pas présent lors de cette audience devant la Cour du district central de Séoul. Le vice-président de Samsung Electronics a clamé son innocence via son avocat.

Le dirigeant de facto du groupe Samsung a été mis en examen le 28 février pour corruption et détournement de fonds, entre autres. Il est en détention depuis le mois dernier.

Lee Jae-yong est accusé d'avoir" financé les fondations de Choi Soon-Si, amie de la Présidente Park Geun-hye, afin d’obtenir l’accord du gouvernement pour une fusion controversée entre deux filiales du groupe, Cheil Industries et Samsung C & T". Il lui est notamment reproché d'avoir versé ou promis 43,3 milliards de dollars à Choi Soon-sil. Ce versement aurait eu pour but de faciliter la fusion entre deux filiales de Samsung en 2015, une fusion qui était importante dans le cadre de la succession au sein de la famille Lee. 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا