العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

L'attentat à Diyarbakir revendiqué par les séparatistes kurdes

L

DR

Les rebelles séparatistes kurdes de Turquie ont revendiqué mercredi un attentat commis la veille qui a fait trois morts à Diyarbakir (sud-est), à quelques jours d'un référendum sur l'extension des pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan.

La branche armée du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a affirmé avoir agi en représailles aux "pressions" exercées selon elle contre les Kurdes par le gouvernement turc qualifié de "fasciste", dans un communiqué publié par l'agence de presse Firat, proche de la mouvance séparatiste kurde. Le sud-est de la Turquie est le théâtre d'affrontements quasi-quotidiens entre les forces de sécurité et les membres du PKK, une organisation classée "terroriste" par Ankara et ses alliées occidentaux, depuis la rupture à l'été 2015 d'un fragile cessez-le-feu visant à mettre fin à un conflit qui a fait plus de 40.000 morts depuis 1984.  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا