العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

L’Espagne maintient sa position de leader mondial en matière de greffe et de don d’organes

L’Espagne maintient sa position de leader mondial en matière de greffe et de don d’organes

L’Espagne a consolidé sa position en tant que pays leader en matière de greffe et de don d’organes, en enregistrant 5.261 transplantations d'organes et 2.183 donneurs en 2017, selon le registre mondial des transplantations

Le pays ibérique a ainsi maintenu, pour la 26ème année consécutive, sa première place au niveau mondial dans ce domaine, avec un taux de 47 donneurs pour 1 million d'habitants, précisent des chiffres du registre mondial des transplantations, géré par l'Organisation nationale espagnole des transplantations (ONT), en collaboration avec l'organisation mondiale de la santé (OMS). 
En 2017, l'Espagne s'est accaparée 19,2pc des dons d’organes dans l’Union européenne et 6,4pc de ceux enregistrés dans le monde, soit 9,1pc de la population européenne et 0,6pc de celle mondiale, explique la même source, notant que le nombre total d’organes transplantés dans le monde est passé de 126.670 en 2016 à 135 860 en 2017, soit une hausse de 7,25pc. 
Parmi les transplantations d'organes en Espagne, on trouve 3.269 greffes de reins, 1.247 de foies, 304 de cœurs, 363 de poumons, 70 de pancréas et 8 d'intestins. 
"L'augmentation du nombre de greffes et de donneurs d'organes dans le monde est le résultat des progrès réalisés dans de nombreux pays", a déclaré la directrice de l'ONT, Beatriz Dominguez-Gil, notant qu'"il reste encore beaucoup à faire en Espagne dans ce domaine". 
Et de souligner que l'Espagne est appelée à jouer un rôle de premier plan, non seulement en matière de sauvegarde de la vie de milliers de patients mais aussi dans le partage de ses expériences et expertises avec d'autres pays, en vue d'améliorer l'efficacité du système mondial de greffe. 

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا