العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Journée mondiale sans tabac

Journée mondiale sans tabac

6 millions de personnes dans le monde devraient mourir des méfaits du tabac en 2011 selon l'OMS. ...

La lutte contre le tabac a fait des progrès dans le monde, grâce au recul de la consommation en Chine et en Inde où résident la moitié des fumeurs, s'est félicité  l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à l'occasion de la journée mondiale sans tabac célébrée ce mardi.
"Nous avons vu des progrès", a expliqué un responsable de l'initiative de l'OMS pour un monde sans tabac, Armando Peruga, lors d'une conférence de presse. "Même en Chine nous commençons à voir un changement de tendance", a-t-il ajouté, expliquant que le taux de prévalence du tabac dans ce pays était passé de 54,5% (de la population âgée de plus de 15 ans) en 2007 à 53% en 2010.
En Inde aussi, le nombre de fumeurs recule rapidement, se félicite l'OMS. Ainsi, le taux de prévalence est passée de 58% en 2006 à 48% en 2010, a relevé M. Peruga.
Malgré ces tendances positives, le nombre absolu de fumeurs reste très élevé, dans ces deux pays comme dans le reste du monde.
600 000 fumeurs passifs vont mourir en 2011
"Cette année, l'épidémie de tabagisme tuera près de 6 millions de personnes, dont 600.000 qui mourront de l'exposition à la fumée du tabac.
D'ici à 2030, on pourrait atteindre 8 millions de décès, dont plus de 80% dans les pays à bas et moyens revenus", a expliqué le responsable de l'OMS.
Or, la consommation de tabac reste l'un des facteurs contribuant le plus à l'épidémie de maladies non transmissibles, comme les accidents cardiaques ou vasculaires cérébraux, ainsi que les cancers, qui sont responsables de 63% du total des décès dans le monde.
De même, près de la moitié des consommateurs de tabac finiront par mourir d'une maladie en relation avec le tabagisme.
L'OMS estime qu'un des éléments clé dans la lutte contre le tabagisme est la Convention-cadre adoptée par l'Assemblée mondiale de la santé en 2003 et dont 172 pays sont devenus Parties.
Néanmoins, des pays comme les Etats-Unis, l'Indonésie et la Suisse n'ont pas signé cette Convention, qui oblige notamment les pays à interdire la publicité en faveur du tabac et la vente aux mineurs.
Or, comme l'explique le Chef du Secrétariat de la Convention, Haik Nikogosian, l'interdiction des publicités a un impact fort sur les niveaux de consommation. "Les mesures les plus efficaces restent l'augmentation des taxes", souligne-t-il.

إضافة تعليق

انظر أيضا