العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Invasion de l'Irak, un transfuge reconnait avoir menti

Invasion de l

Le transfuge qui avait dit aux autorités américaines que l'Irak avait un programme secret d'armes bactériologiques a déclaré avoir menti pour obtenir le renversement du régime de Saddam Hussein. ...

"J'ai eu la chance de fabriquer quelque chose pour renverser le régime", a déclaré Rafid Ahmed alwan Al-Janabi au journal britannique The Guardian de mardi. "Moi et mes fils en sommes fiers et nous sommes fiers d'avoir été la raison permettant de donner à l'Irak l'avantage de la démocratie".
Avant l'intervention armée contre l'Irak en 2003, le transfuge avait été surnommé "curveball" par les responsables des services de renseignement américain et allemand. Il avait déclaré au BND, le service secret allemand, que l'Irak possédait des camions transportant des armes bactériologiques et qu'il avait construit des usines d'armement clandestines.
Des renseignements fournis par Rafid Ahmed alwan Al-Janabi avaient été utilisés par Washington pour justifier l'invasion de l'Irak en 2003.
"Croyez moi, il n'avait pas d'autre moyen pour instaurer la liberté en Irak. il n'y avait pas d'autres possibilités", a-t-il déclaré au quotidien britannique.
Rafid Ahmed Alwan Al-Janabi, ingénieur chimiste, avait été approché en 2000 par le BND, avait fui l'Irak en 1995.
Le service de renseignement allemand, par la suite, avait confondu Al-Janabi en lui mettant sous les yeux un rapport de son ancien chef de la commission des industries de l'armement en Irak, un certain Bassil Latif, affirmant qu'il n'y n'avait ni camions (dotés d'armes bactériologiques) ni usines secrètes. Le transfuge, toujours selon the guardian, avait alors reconnu son mensonge.

إضافة تعليق

انظر أيضا