العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Interpellation de deux Tunisiens soupçonnés d'avoir planifié un attentat contre des sites militaires

Interpellation de deux Tunisiens soupçonnés d

Les autorités tunisiennes ont annoncé, lundi, l'arrestation de deux personnes soupçonnées d'avoir planifié un attentat contre des installations militaires.

Ces "deux individus planifiaient des attaques contre un site militaire ou une unité des forces de sécurité", a précisé le ministère tunisien de l’Intérieur dans un communiqué.  

Originaires du gouvernorat du Kef (170 km au sud-ouest de Tunis), ces personnes "projetaient de commettre un attentat contre une caserne".   Au cours de l’interrogatoire, les suspects ont avoué avoir été chargés par des dirigeants de l’organisation terroriste "Daech" d'exécuter des opérations terroristes contre des sécuritaires ou des militaires dans la région du Kef pour s'emparer de leurs armes et munitions.  

Il s’agit de "takfiristes qui font l’apologie du terrorisme et des groupes terroristes Ansar al-charia et Daech", poursuit le ministère.   La menace terroriste a considérablement baissé en Tunisie depuis les attentats sanglants de 2015 et la grande offensive contre la ville de Ben Guerdane (sud-est), en mars 2016, à la faveur du démantèlement de dizaines de cellules dormantes et des opérations préventives dans les milieux extrémistes.  

Vendredi dernier, le ministre tunisien de l’Intérieur, Hédi Majdoub avait mis en garde contre la menace terroriste qui persiste en Tunisie, notamment, dans les zones frontalières.   Il a dans sens fait état de la présence de groupes terroristes retranchés sur les hauteurs proches de la frontière tuniso-algérienne.

إضافة تعليق

انظر أيضا