العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Grève générale en Grèce contre de nouvelles mesures d'austérité

Les marins, les chauffeurs de bus, les enseignants, les médecins des hôpitaux publics ainsi que de nombreux autres métiers on participé à la grève générale de 48h qui a débuté mercredi en Grèce.

Lors d’une manifestation dans le centre d’Athènes, quelques affrontements ont eu lieu avec la police, mais dans l’ensemble, la marche s’est déroulée dans le calme.

La mobilisation vise à protester contre un énième train de mesures de rigueur, imposé par le FMI et l'UE, une condition pour débloquer le versement d'une nouvelle tranche de prêts internationaux dont le pays a besoin pour payer des échéances en juillet. Le gouvernement de gauche d'Alexis Tsipras a été contraint de légiférer sur ces nouvelles mesures, dictées par le FMI et l'UE, qui s'élèvent à 4,9 milliards d'euros, et qui doivent être appliquées entre 2018 et 2021, soit après la fin du programme actuel, dans le cadre du budget de moyen terme débattu au Parlement depuis lundi.

Ces mesures, comme celles imposées depuis le début de la crise de la dette en 2010, comprennent de nouvelles coupes dans les retraites et de nouvelles hausses des impôts.    

Ecoutez le reportage de Charlotte stiévenard:  00:01:20

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا