العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Entre 25.000 et 30.000 participants attendus à Bonn pour la COP23

Entre 25.000 et 30.000 participants attendus à Bonn pour la COP23

Entre 25.000 et 30.000 participants sont attendus à Bonn, du 6 au 17 novembre, lors de la 23ème Conférence des Parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23), a indiqué le chef des Informations publiques et des Services médiatiques au sein de la CCNUCC, Alexander Saeir.

Dans une rencontre tenue récemment avec les participants au programme "Post COP21: Les politiques climatiques pour 2050", organisé par l'Institut écologique de Berlin et le ministère fédéral allemand des Affaires étrangères, M. Saeir a fait savoir que le gouvernement allemand a mobilisé une enveloppe d'environ 170 millions d'euros pour l'organisation de la COP23 dont la présidence sera assurée par le Iles Fidji, qui succèdent ainsi au Maroc, pays hôte de la COP22 à Marrakech en novembre 2016. 
Le responsable onusien a expliqué que cette année, le gouvernement fédéral allemand et la présidence fidjienne se sont mis d'accord sur un format inédit pour l'organisation de cette grande messe internationale, avec la mise en place de deux zones distinctes, la "zone Bula" (bienvenu en fidjien) et la "zone Bonn". 
Contrairement aux éditions précédentes, notamment à Marrakech où il y avait une "zone bleue" et une "zone verte", cette année la plupart des activités se tiendront dans la zone dite "Bonn", a expliqué M. Saeir, précisant que cette espace, qui est situé dans un parc près du siège de la CCNUCC, accueillera "tous les acteurs, à savoir les évènements gouvernementaux et de la présidence, les rencontres de haut niveau entre PDG, maires...outre l'accès au public et à la société civile". 
La "zone Bula" sera, quant à elle, uniquement dédiée aux négociations entre les Parties, a-t-il dit, ajoutant que pas moins de 2.000 journalistes pourront s'installer dans un centre de presse situé entre ces deux zones.   
"Il faudra compter une trentaine de minutes pour se déplacer entre les deux zones", a fait savoir M. Saeir, expliquant que des navettes seront prévues pour transiter entre les deux espace, outre la possibilité d'utiliser des vélos.   
S'agissant des enjeux de cette conférence, M. Saeir a estimé qu'une attention particulière sera accordée aux acteurs non étatiques américains qui se sont engagés à redoubler d'efforts pour respecter les engagements de l'Accord de Paris, ainsi qu'à l'élaboration de textes relatifs à la mise en œuvre dudit Accord. 

إضافة تعليق

انظر أيضا