العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Démission du président de l’Assemblée du Conseil de l’Europe

Démission du président de l’Assemblée du Conseil de l’Europe

DR

Menacé de destitution à cause d'un voyage controversé en Syrie, le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Pedro Agramunt, a démissionné vendredi.

   Le sénateur de 65 ans, membre du Parti populaire espagnol (droite), avait été lâché par tous les groupes politiques de l’Assemblée, y compris le sien, pour avoir de son propre chef rendu visite au président Bachar al Assad, à Damas, où il s’était rendu à bord d’un avion du gouvernement russe, organisateur de l’événement.  

"Pedro Agramunt a annoncé aujourd’hui, par courrier, sa démission en tant que président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE)", annonce le Conseil de l’Europe dans un communiqué.  

Pressé de démissionner lors des sessions plénières de l’Assemblée, en avril, puis en juin, le parlementaire espagnol avait refusé, amenant ses pairs à lui retirer son pouvoir de représentation puis à réformer leur règlement pour y introduire la possibilité, jusqu’alors inexistante, de démettre leur président.  

Le vote sur sa destitution devait intervenir lundi matin.  

Le sénateur espagnol, qui peut continuer à siéger au sein de l’Assemblée parlementaire, sera provisoirement remplacé à la présidence par le doyen des vice-présidents de l’Assemblée, le député conservateur britannique Sir Roger Gale.   L’élection d’un nouveau président interviendra lors de la session de janvier de l’APCE.

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا