العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Crise en Catalogne: les Espagnols manifestent pour "le dialogue" et l'"unité"

DR : REUTERS

L'inquiétude qui a gagné l'Espagne depuis le "référendum" catalan d'autodétermination en Catalogne s'exprimait samedi dans les rues, avec des manifestations pour le "dialogue" ou l'"unité", à quelques jours d'une hypothétique déclaration d'indépendance qui donnait même le vertige aux séparatistes.

A l'appel de l'initiative citoyenne, "Parlem? Hablemos?" (On se parle?, en catalan et en espagnol) les Espagnols commençaient à la mi-journée à se rassembler devant toutes les mairies pour inciter les Catalans et le reste de l'Espagne au dialogue.    

Les tensions entre Madrid et les séparatistes au pouvoir en Catalogne depuis début 2016 ont plongé le pays dans sa plus grave crise politique depuis son retour à la démocratie en 1977.     La crise, qui inquiète aussi l'Europe, touche aussi la Catalogne, où vivent 16% des Espagnols car selon les sondages la moitié de la population n'est pas indépendantiste.    

"L'Espagne est bien meilleure que ses dirigeants", lisait-on dans leur manifeste, diffusé par le site Change.org, et qui avait recueilli quelque 9.000 signatures samedi matin. A Madrid, des Espagnols vêtus de blanc défilaient dans le centre.

De timides gestes d'apaisement sont apparus en fin de semaine : le préfet, principal représentant de l'Etat en Catalogne, a pour la première fois présenté des excuses au nom des forces de l'ordre vendredi pour les violences policières qui ont émaillé le référendum interdit de dimanche, faisant au moins 92 blessés et scandalisant l'opinion.     Et le président catalan Carles Puigdemont a annoncé qu'il repoussait son intervention devant le Parlement catalan, prévue lundi.   

A Madrid, la correspondance de Pierre Cayrol :  00:01:25

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا