العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Coupe du Trône 2017-2018: RSB ou WAF, qui l'emporte et remporte son premier sacre ?

Coupe du Trône 2017-2018: RSB ou WAF, qui l

DR

Le vainqueur ? Peu importe. La Renaissance de Berkane et le Wydad de Fès écriront une nouvelle page dans l’histoire du football marocain lorsqu’ils s’affronteront en finale de la Coupe du Trône 2017-2018. Une rencontre décisive, à l’issue de laquelle un nouveau champion sera couronné.

Cette finale, qui se déroulera, comme l’an passé, au Complexe Sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat (15h00), est distincte en ce qu’elle met aux prises deux clubs qui ont toujours un palmarès vierge de tout titre national, que ce soit en championnat ou en Coupe.  

Deux fois finaliste malheureux de cette compétition, la RSB (D1) semble bel et bien partie pour surmonter les échecs de 1987 face à Kawkab de Marrakech (0-4) et de 2014 face au FUS de Rabat (0-2).   Auteurs de maintes sorties "très" convaincantes lors des dernières saisons aussi bien en compétitions locales que continentales, les hommes de Mounir Jaouani ont déjà effectué le plus difficile, en écartant en demi-finale, le Wydad de Casablanca mis, par certains, en pole position.  

Pour Larbi Naji, l’un des piliers de l’équipe berkanie, ce beau parcours et cette qualification en finale, au détriment de "l’un des grands du Maroc et de l’Afrique" est "le fruit d’un travail sérieux".   Néanmoins, la mission n’est pas encore accomplie, ajoute le milieu de terrain. Il faut se méfier du WAF, tout en le respectant pour ne pas revivre les amertumes des deux finales perdues.  Pour réaliser le tant attendu, la RSB et Jaouani devront faire avec les absences très pesantes des Burkinabés Issoufou Dayo, Alain Traoré et du Togolais Kodjo Fo Doh Laba, qui ont rejoint leurs sélections nationales respectives.  

En face, le WAF, le vent en poupe, après avoir écarté le tenant du titre, le Raja de Casablanca, essayera de marcher sur les traces de son frère-ennemi, le Moghreb de Fès alors qu’il évoluait en D2 et qu’il avait pris le dessus sur l’Olympic de Safi (D1), sur un score de 2 buts à 1.

Selon l'attaquant du WAF Abdessalam Benjelloun, la qualification pour la finale, aux dépens du Raja de Casablanca, est un bel exploit "bien mérité".   D’après lui, la tâche du WAF face à la RSB, ne sera pas "fort aise". Cependant, l’équipe fassie est "bien préparée" pour faire revenir cette belle Coupe à la capitale spirituelle.  

Que ce soit ici ou ailleurs, la finale de la Coupe du Trône 2017-2018 demeure atypique et son issue permettra à l’une des deux équipes finalistes de goûter à la joie de brandir le Trophée.    

Elle constitue également la suite d’un beau feuilleton footballistique, dont des épisodes avaient opposé des clubs d’élite aux clubs issus de la deuxième division. Le résultat ne suit pas toujours la "logique" !  Le vainqueur représentera le Maroc en Coupe de la Confédération africaine, aux côtés du Hassania d'Agadir.  

 La précédente édition de la Coupe du Trône avait été remportée par le Raja de Casablanca, après avoir battu aux tirs au but le Difaâ d’El Jadida (3-1), temps réglementaire et les prolongations (1-1). Les Verts pourraient être les troisièmes représentants du Maroc en Coupe de la Confédération africaine, en cas de victoire en finale de cette édition face aux Congolais de l'AS Vita Club.   

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا