العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Contrat des ravitailleurs à Boeing: EADS "déçu et perplexe" (Louis Gallois)

Contrat des ravitailleurs à Boeing: EADS "déçu et perplexe" (Louis Gallois)

Le président exécutif d'EADS, Louis Gallois, s'est dit «déçu et perplexe « vendredi de la décision du Pentagone d'attribuer le contrat géant des ravitailleurs à son concurrent américain Boeing mais a assuré que cela ne changeait pas «la trajectoire économique « du groupe européen....

«On est déçu et perplexe. On s'interroge sur les raisons pour lesquelles on a perdu. Je crois que l'US Air Force a indiqué hier soir que c'était une question de prix «, a-t-il déclaré lors d'une conférence téléphonique.
«Nous aurons l'occasion d'avoir un +débriefing+ lundi et nous verrons pour quelles raisons nous avons perdu et dans quelles conditions donc je ne me prononcerai pas sur la procédure «, a-t-il ajouté. La décision de faire appel n'est pas encore prise.
Il a en outre affirmé que cela ne changeait pas «la trajectoire économique d'entreprise à moyen terme «.
«Nous avions fait une offre qui respectait nos standards de +profitabilité+ (rentabilité), nous restons sur la trajectoire économique sur laquelle nous étions, a-t-il insisté.
Après des années de rebondissements politico-juridiques, Boeing a remporté jeudi pour la deuxième fois le contrat des avions ravitailleurs de l'Armée de l'air américaine, bien que son concurrent Airbus (EADS) était donné favori.
Le contrat, portant sur 179 appareils, est évalué à plus de 30 milliards de dollars. Dix-huit avions devront être livrés d'ici 2017.

إضافة تعليق

انظر أيضا