العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Catalogne: les deux principaux partis séparatistes iront séparément aux urnes

Catalogne: les deux principaux partis séparatistes iront séparément aux urnes

Le président destitué de la catalogne, l'indépendantiste Carles Puigdemont, a lancé un appel à l'unité des siens à Barcelone où les deux principaux partis séparatistes ont décidé aller séparément aux urnes.

Le Parti démocrate (PDeCAT) du président destitué de Catalogne, Carles Puigdemont, et la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) ont échoué mardi soir à constituer un front uni pour les élections régionales anticipées du 21 décembre. Leur incapacité à s'entendre risque de compliquer leur campagne électorale et de réduire leurs chances de retrouver une majorité dans le futur parlement régional. "Il a été impossible de former une liste commune et nous devrons par conséquent créer un front commun à partir de différentes candidatures", a annoncé Sergi Sabria, député ERC, dans un communiqué, à l'expiration du délai légal fixé pour la constitution de coalitions électorales.

Même si le parti de Puigdemont et la formation du vice-président de l'exécutif, Oriol Junqueras, conservent la capacité de s'allier après le scrutin, leur incapacité à se mettre d'accord avant le vote pourrait en outre provoquer une lutte interne pour le pouvoir.   Puigdemont, qui a gagné la Belgique en début de semaine dernière, et Junqueras, placé en détention provisoire pour sédition, rébellion et détournement de fonds, sont les deux principales figures du mouvement indépendantiste catalan qui a conduit le gouvernement de Madrid à placer le 27 octobre dernier la région sous tutelle quelques heures après le vote au Parlement catalan d'une déclaration unilatérale d'indépendance.  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا