العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

C1-Finale Real-Liverpool: Les prix flambent à Kiev, 1.000 tickets retournés

C1-Finale Real-Liverpool: Les prix flambent à Kiev, 1.000 tickets retournés

DR

La flambée des prix autour de la finale de Ligue des champions menace de transformer le match de samedi entre le Real Madrid et Liverpool à Kiev en cauchemar pour les supporters, des fans madrilènes ayant préféré retourner 1.000 de leurs tickets.

Certains hôtels de la capitale ukrainienne ont multiplié par cent leur tarif habituel et, parmi les milliers de fans attendus, ceux qui avaient réservé leur chambre en amont ont souvent vu leur réservation tout simplement annulée.  

Le président de l'UEFA Aleksander Ceferin a annoncé que les places retournées par les fans du Real ne pourraient pas être revendues aux supporters de Liverpool pour des raisons de sécurité, elles seront plutôt proposées aux locaux.     "Tout a été un cauchemar", a regretté Marcos Sanchez, un supporter du Real Madrid dont la réservation a été annulée et qui s'est retrouvé face à des prix démesurés.  

"Je l'ai fait savoir sur les réseaux sociaux et des journalistes ukrainiens m'ont contacté parce que cela donnait une mauvaise image du pays et de la ville."     "Je ne suis pas déçu, je suis furieux", a déclaré le vice-président ukrainien de l'UEFA Grigoriy Surkis à l'AFP.     "C'est une honte pour la capitale où les propriétaires d'hôtels n'ont pas donné à tout le monde la chance de pouvoir venir en multipliant leurs prix non pas pas par dix, comme ça arrive dans les autres villes, mais par cent."  

Côté Liverpool, 1.000 supporters risquent de manquer la finale après l'annulation de trois vols à destination de la capitale ukrainienne par manque de créneaux d'atterrissage.     Le directeur général de Liverpool Peter Moore a mis en doute les capacités de la ville de Kiev -- pourtant hôte de la finale de l'Euro 2012 -- d'organiser la finale de Ligue des champions.  

 "Ils n'ont ni les infrastructures aéroportuaires ni la capacité hôtelière pour accueillir un événement de cette ampleur et il n'y pas de grande ville à proximité de celle-ci", a-t-il déclaré au journal Liverpool Echo.     "Ca ne concerne pas que les supporters de Liverpool, mais aussi ceux du Real. Il y aura des leçons à tirer de cela. Soyez assuré que j'en ai fait part aux plus hautes sphères de l'UEFA", a-t-il affirmé.      

Le dirigeant du club de la Mersey en charge des relations avec les supporters a affiché sa compassion avec les fans: "Pour ceux qui vont à Kiev, j'espère que ça vaut chaque penny et tous les efforts que ça vous a coûté", a-t-il écrit sur Twitter.     "Pour ceux qui ne peuvent pas -- et c'est le cas de beaucoup trop d'entre vous -- je suis désolé de ne pas pouvoir vous aider. Le football sans les fans n'est rien", a-t-il regretté.     Les groupes de supporters espagnols se sont organisés pour loger hors d'Ukraine et le moins possible à Kiev, en prenant un vol aller-retour dans la journée.    

Le président du groupe de supporters Pena Capote y Montera, Nabil Alturek, a expliqué que certains d'entre eux logeaient à Varsovie la nuit précédente puis à Kiev avant de reprendre l'avion pour Varsovie mais que d'autres dormiront à l'aéroport.  

"Le fait que les prix augmentent avant un événement majeur, ça arrive à d'autres endroits qu'à Kiev", a réagi le maire de la ville Vitali Klitschko, l'ancien champion du monde poids lourds de boxe.     "C'est une pratique mondiale. La ville ne peut pas réguler le commerce, s'est-t-il défendu. C'est la loi du marché."  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا