العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Bataille de Mossoul: l'armée irakienne progresse, Obama prévoit "une bataille difficile"

DR

L'armée irakienne, soutenue par la coalition internationale gagne graduellement du terrain, quarante-huit heures après le début de "la bataille de Mossoul". Le Président américain, Barack Obama, affirme que la "bataille sera difficile".

L'offensive pour reprendre Mossoul aux mains de Daesh est à son deuxième jour. Les forces irakiennes gagnent progressivement du terrain, mais l'ONU et les États-Unis s'inquiètent du sort des civils. Ils craignent que les combattants du groupe État islamique ne se servent des habitants comme bouclier humain. D'après des militaires irakiens, les terroristes de Daesh ripostaient mardi à l'offensive avec des attentats suicide. 

De son côté, le Président Obama prédit une bataille "difficile". Il a déclaré lors d'une conférence de presse: "Nous nous concentrons sur la sécurité et l'aide humanitaire pour les civils qui échappent aux combats, ce sera une priorité absolue pour nos deux gouvernements". Dans une vidéo de propagande, le groupe État islamique a promis une défaite aux Américains en Irak. 

Les ONG, quant à elles, craignent un exode massif de la population. Les organisations humanitaires ont réclamé l'instauration de couloirs sécurisés pour que les civils puissent fuir les combats. D'après l'ONU, 200 000 personnes pourraient être déplacées. Ce chiffre pourrait augmenter en même temps que l'avance de l'offensive sur Mossoul. 

Écoutez l'analyse de Hassane Saoudi, expert en sécurité, directeur de Securi Consulting et chercheur associé à Institut Royal des Études stratégiques:  00:00:52

 

 

 

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا