العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Bahreïn: la police évacue des manifestants rassemblés sur une place de Manama

Bahreïn: la police évacue des manifestants rassemblés sur une place de Manama

Des chars ont fait leur apparition dans les rues de Manama, la capitale de Bahreïn, pour la première fois jeudi après l'intervention de policiers anti-émeutes contre des manifestants qui occupaient une grande place pour réclamer des réformes politiques dans le royaume, allié stratégique des Etats-Unis. Selon des responsables médicaux, quatre personnes ont été tuées au cours de la nuit....

Des véhicules de police ont encerclé la place de la Perle, théâtre de rassemblements anti-gouvernementaux depuis lundi. Des barbelés ont été installés dans les rues menant à la place où les forces de police armées de matraques et de grenades lacrymogènes ont évacué dans la nuit les manifestants qui avaient érigé un campement de fortune. Le ministère de l'Intérieur a déclaré le campement "illégal".
Des affrontements sporadiques entre les policiers et les protestataires se sont poursuivis jeudi matin, des manifestants lançant des pierres avant de battre en retraite.
Les manifestations avaient commencé lundi pour demander à la monarchie sunnite de desserrer son étreinte sur le pouvoir et d'offrir un rôle accru à la majorité chiite, qui se plaint d'être tenue à l'écart des processus de décision. Mais les revendications se sont ensuite élargies, des manifestants réclamant des emplois, de meilleurs logements et la libération de tous les prisonniers politiques.

إضافة تعليق

انظر أيضا