العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Attentat de Berlin: les autorités pointées du doigt pour avoir laissé filer Anis Amri 

DR

Le principal suspect de l'attentat au camion-bélier de Berlin n'a toujours pas été arrêté , malgré qu'il a été signalé comme potentiellement dangereux. La presse allemande s'interroge sur les failles de sécurité des renseignements allemands.

Trois jours après l'attentat au camion-bélier à Berlin, le principal suspect, un Tunisien âgé de 24 ans, n'a toujours pas été retrouvé. La presse allemande pointe du doigt les autorités qui sont accusées d'avoir laissé agir Anis Amri alors que ce dernier était connu des services de sécurité et repérés comme potentiellement dangereux. 

Le Tunisien, dont les empreintes digitales ont été retrouvées dans le camion-bélier jeudi soir, avait été suspecté de préparer un cambriolage pour financer l'achat d'armes automatiques et un attentat. Une enquête le concernant a été abandonnée en septembre dernier pour manque d'éléments concluants.

La chancelière allemande, Angela Merkel, est accusée par la droite de mettre l'Allemagne en danger en permettant l'arrivée sur le sol allemand de 900 000 réfugiés l'année dernière puis de 300 000 autres cette année.  Une récompense de 100 000 euros est proposée pour trouver le principal suspect.

Écoutez les précisions de Bernard Huyghes (IRIS), professeur de sciences politiques:  00:00:55


 

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا