العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Attentat déjoué en Afghanistan: au moins 16 morts dans le désamorçage d'un véhicule piégé

Attentat déjoué en Afghanistan: au moins 16 morts dans le désamorçage d

Attentat déjoué en Afghanistan: au moins 16 morts dans le désamorçage d'un véhicule piégé

Au moins seize personnes ont été tuées et 38 blessées, en majorité des civils, mardi à Kandahar, grande capitale du sud de l'Afghanistan, dans l'explosion d'un minibus piégé que les forces de l'ordre tentaient de désamorcer en plein centre-ville.

Près de quatre heures après l'explosion, survenue à la mi-journée, ce bilan était encore susceptible de s'alourdir, des victimes risquant d'être restées coincées sous les décombres, a prévenu un responsable de l'hôpital local.   L'explosion s'est produite à la mi-journée, vers midi (7H30 GMT), dans le centre de Kandahar.  

"J'étais dans ma boutique quand l'explosion s'est produite, je me suis retrouvé noyé de fumée, taché de sang, la main cassée", a rapporté un voisin à l'AFP.     Le groupe qui comptait utiliser le véhicule ne s'est pas fait connaître et il était encore impossible de savoir si l'attentat était imminent ou préparé pour une date ultérieure.    

Selon le chef de la police Mohammad Qasim Azad, contacté par l'AFP, "les forces de sécurité traquaient depuis le matin un véhicule pouvant être utilisé comme voiture-suicide: elles ont découvert le minibus rempli d'explosifs, garé près d'un arrêt de bus".  "Le véhicule a explosé alors que les policiers essayaient de le désamorcer", a ajouté le responsable.   Le porte-parole du gouverneur provincial, Daud Ahmadi, a précisé que "les forces de sécurité agissant sur la foi d'un renseignement (...) la zone avait été évacuée" avant l'explosion, ce qui a limité le nombre de victimes.  

Selon Daud Ahmadi, un "gros conteneur a été également découvert à proximité du lieu de l'explosion, rempli d'explosifs, de RPG (lance-roquettes), de vestes-suicide et de munitions".  Pour lui, "les terroristes prévoyaient de conduire un énorme attentat vers la fin du ramadan, quand la ville est pleine de gens qui préparent les festivités de l'Aïd... Heureusement, les forces de sécurité ont empêché ce désastre".  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا