العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Algérie: le mouvement de protestation de Béjaïa s'étend à d'autres villes

DR

En Algérie, les commerçants manifestent dans les villes de Béjaïa, Bouira et Boumerdès. Les commerçants protestent contre les augmentations des taxes et charges fiscales contenues dans la Loi de Finances de 2017.

Pour la deuxième journée consécutive, les commerçants des villes Algériennes de Béjaïa, Bouira et Boumerdès se sont révoltés contre l'augmentation de la taxe prévue dans la Loi de Finances de 2017. Lundi, de violents affrontements ont éclaté dans la ville de Béjaïa entre des policiers antiémeutes et des habitants. Ces affrontements ont perduré jusqu'à tard dans la soirée. Le Palais de justice et la direction des impôts ont été saccagés.

Les affrontements ont gagné ce mardi les villes avoisinantes Bouira et Boumerdès. Les commerçants des grandes villes algériennes telles qu'Alger, Constantine et Oran n'ont pas suivi l'appel à la grève.  Le ministre de l'Intérieur, Noureddine Bedoui, a déclaré que la situation est « maîtrisée » et que le gouvernement « suit de très près l'évolution de la situation. » Ecoutez le récit de notre correspondant en Algérie, Fayçal Mettaoui:  00:01:14

 

 

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا