العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Algérie: grève ''illimitée'' du personnel paramédical peu suivie (ministère)

Algérie: grève

La grève illimitée lancée mardi en Algérie par les professionels paramédicaux à l'appel de leur syndicat SAP n'a été observée que dans "22 wilayas" (préfectures) sur 48, avec un taux de suivi de "11,24%", a affirmé le ministère de la Santé....

"Suite à l'appel à la grève initié par le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP), le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière informe que les vérifications menées à travers le territoire national indiquent que cette grève n'a été suivie que dans 22 wilayas et avec un taux de suivi global égal à 11,24%", a précisé le ministère dans un communiqué publié par l'APS.
Tout en rappelant que la justice avait déclaré "illégale" cette grève, le ministère a déclaré que "les établissements publics sont opérationnels et que les professionnels dans leur ensemble sont mobilisés pour la prise en charge des citoyens".
Appelant au dialogue, il invité les initiateurs de cette grève à "cesser ce mouvement illégal et non fondé".
Les arrêts de travail de quelque 100.000 membres durera "jusqu'à satisfaction des revendications", déclarait mardi matin le secrétaire général du SAP Lounès Ghachi par téléphone à l'AFP.
Le personnel paramédical, qui avait déjà observé une grève de deux jours les 1er et 2 février, suivie à près de 90% selon le syndicat, réclame notamment la promulgation de son statut particulier, prévoyant une revalorisation des salaires.
L'Algérie compte 300 hôpitaux généraux, 14 centres hospitalo-universitaires (CHU) et 1.200 polycliniques.

إضافة تعليق

انظر أيضا