العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Afrique/ grand marché commun: 3 ans pour démarrer le processus

Afrique/ grand marché commun: 3 ans pour démarrer le processus

Les dirigeants de 26 pays d'Afrique de l'Est et du Sud qui ont décidé dimanche à Johannesburg de lancer des négociations pour créer un immense marché commun couvrant toute la moitié orientale du continent, se donnent trois ans pour commencer ce processus, a indiqué lundi le ministre sud-africain au commerce. ...

"Nous nous sommes engagés sur deux phases de négociations», a précisé à la presse M. Rob Davies.
Durant la première, qui doit durer trois ans, il faudra se mettre d'accord sur le commerce des biens et supprimer les barrières douanières, a-t-il expliqué en substance.
La seconde sera centrée sur les services et la propriété intellectuelle, a poursuivi le ministre selon qui ces négociations et l'adhésion au futur ensemble ne remettra pas en cause l'appartenance de certains pays à des entités régionales déjà existantes.
Enfin Rob Davies a jugé «très prématuré» de discuter sur une éventuelle monnaie unique pour l'Afrique.
Dimanche les 26 pays participants ont commencé à discuter d'une très vaste zone de libre échange englobant le Marché commun des Etats d'Afrique australe et de l'Est (Comesa), la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) et la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), trois ensembles très hétérogènes qui se chevauchent en partie.
Le produit intérieur brut de cette «Tripartite» est compris entre 875 et 1.000 milliards de dollars, selon les estimations, soit, selon les chiffres du communiqué adopté dimanche, 58% de la richesse produite en Afrique.





إضافة تعليق

انظر أيضا