العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

250 ressortissants algériens établis en Libye rapatriés en Algérie

250 ressortissants algériens établis en Libye rapatriés en Algérie

Deux-cent cinquante (250) ressortissants algériens établis en Libye, sur un total de près de 8.000, ont été rapatriés mardi matin, suite à la dégradation de la situation sécuritaire dans ce pays....

Dans une déclaration à la presse, le secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé de la Communauté nationale à l'étranger, M.Halim Benatallah, a indiqué que les vols spéciaux se poursuivront pour rapatrier «en urgence» tous les ressortissants algériens désireux de rentrer au pays.
M. Benatallah a déploré la mort d'un Algérien suite aux «actes de violence», ajoutant que des Algériens ont été victimes aussi d'attaques de bandes armées, selon des témoignages recueillis auprès des ressortissants rapatriés.
S'agissant de la situation des Algériens qui se trouvent toujours en Libye, le secrétaire d'Etat l'a qualifiée de «difficile» en raison de l'absence de sécurité et de la dégradation de la situation, notamment pour les membres de la communauté résidant en dehors de la capitale (Tripoli) et qui n'ont pas pu se rendre à l'ambassade ou au consulat.
M. Benatallah a indiqué, dans ce cadre, que l'ambassadeur d'Algérie à Tripoli et le consul général sont en contact permanent avec les membres de la communauté nationale et veillent au bon déroulement de l'opération de délivrance des passeports et documents de voyage nécessaires.
Il a ajouté qu'un grand nombre d'Algériens se trouvent actuellement à l'ambassade et au consulat, en attendant que leurs passeports soient prêts, rassurant que le nombre de passeports est «suffisant». «A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles», a-t-il dit.
Concernant les mesures destinées à prendre en charge les ressortissants rapatriés désireux de travailler, M. Benatallah a souligné que ces derniers bénéficieront de facilitations pour contracter des crédits pour la création de micro-entreprises», les appelant à déposer les dossiers au niveau de leur wilaya de résidence.
Pour ce qui est des demandes de logements exprimées par de nombreux ressortissants algériens qui ont insisté sur l'importance de trouver une solution à ce problème, le ministre a indiqué que cette question, qui ne relève pas de ses prérogatives, ne peut être résolue dans l'immédiat.
Pour sa part, la représentante du ministre de la Solidarité nationale, directrice de l'action sociale à la wilaya d'Alger, Mme Belmiloud Radia, a affirmé que le ministre a donné des instructions «claires» pour aider et prendre en charge les ressortissants rapatriés de Libye, concernant notamment leur retour dans leur wilaya d'origine.
Mme Belmiloud a appelé les personnes concernées à prendre attache avec les directions de l'action sociale pour y déposer leurs dossiers de crédit pour la création de micro-entreprises dans leurs wilayas, qui seront destinataires d'une liste nominative des personnes rapatriées en vue de faciliter l'opération.
 

إضافة تعليق

انظر أيضا