العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

"Mawazine, le before": Rabat est une fête!

"Mawazine, le before": Rabat est une fête!

DR

Si Ernest Hemingway était parmi nous ce mardi soir dans la capitale du Royaume, il aurait sûrement dit: "Rabat est une fête"! Fidèle à sa tradition, Mawazine - Rythmes du Monde a créé l'événement avec un "Before" inédit qui n'a pas trahi les attentes de quelque 40 mille festivaliers ayant investi la scène OLM Souissi.

C'est dans une ambiance festive que les férus de la bonne musique, tous âges confondus, ont répondu présents pour un spectacle des plus inoubliables, sans nul doute un avant goût exquis de ce que promet Mawazine pour son fervent public de Rabat et d'ailleurs pour sa 17ème édition (22-30 juin).Et pour cause, une soirée haut en couleurs et riche en saveurs entre senteurs du nord et du sud. À l'unisson, Maître Gims, Naestro, Dadju, Vitaa et Slimane ont ouvert le bal avec le tube à grand succès "Bella ciao" pour emporter l'assistance dans une ambiance électrique.

Et les singles ne se sont pas fait attendre. Sous les applaudissements effrénés d'un public fin connaisseur de la musique internationale en vogue, les stars se sont passé le relais avec les Français Tal et sa chanson "Mondial", Slimane et son tube "Viens on s'aime" et le Marocain Zouhair Bahaoui avec "Hasta luego", qui ont mis le feu sur scène plongeant le public dans une transe fiévreuse. Puis c'était au tour du rappeur Alonzo et son tube "Papa allô" et du chanteur Dadju avec ses grands hits "Reine" et "Bob Marley", avant de céder la scène à Maître Gims qui, toujours égal à lui même, a donné la mesure au spectacle en basculant vers d'autres horizons musicaux. Il a puisé pour le bonheur des milliers de fans dans son répertoire riche et diversifié avec notamment "Bella".

A son tour, L'Algérino n'a pas démérité et a été à la hauteur des attentes de la foule avec son dernier tube "Va bene".
Les stars marocaines n'étaient pas en reste, apportant leur grain de sel pour enflammer un public conquis qui, dès l'ouverture du concert, était entré en communion avec la pléiade des artistes de la soirée. Il s'agit des incontournables Aminux et Ihab Amir, qui ont subtilement charmé l'assistance avec respectivement "Ghanjibo" et "Madarna Walo".
Pour clore en beauté ce concert exceptionnel, le Collectif Métissé s'est assuré cette mission qu'il a accomplie avec brio pour le bonheur d'un public chauffé à blanc tout au long de la soirée.

Créé en 2001 par l'association Maroc Culture, le Festival Mawazine - Rythmes du Monde revient cette année pour sa 17ème édition avec une programmation alléchante et un gotha de stars de la musique marocaine, africaine, orientale et occidentale. Au fil des années, ce festival est devenu un rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de musique au Maroc. Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, il est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde.

إضافة تعليق

انظر أيضا