العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Bahreïn: l'opposition chiite réclame une monarchie constitutionnelle

 Bahreïn: l

Le chef de l'opposition chiite à Bahreïn, cheikh Ali Salmane, a réclamé mercredi l'établissement d'une «monarchie constitutionnelle» où le Premier ministre serait «élu par le peuple»....

«Nous réclamons un Etat démocratique, (...) une monarchie constitutionnelle dans laquelle le gouvernement serait élu par le peuple», a déclaré cheikh Salmane, chef de l'Association de l'Entente nationale islamique (AENI), ou Al-Wefaq, qui compte 18 élus à l'Assemblée de 40 sièges.
Cheikh Salmane a cependant assuré qu'il ne réclamait pas «un Etat religieux» et qu'il n'y avait «pas de place à Bahreïn pour la wilayat al-Faqih» sur le modèle de l'Iran où les religieux dirigent le pays.
Des milliers de Bahreïnis continuaient mercredi de manifester contre le gouvernement, au lendemain de la mort de deux manifestants dans ce petit Etat du Golfe à majorité chiite, gouverné par une dynastie sunnite.

إضافة تعليق

انظر أيضا